mardi 17 octobre 2017

semaine 6 bis

Un Breaking News exceptionnel retransmis par Diane !!! On ne sait qu'en penser........ :-/ Artiste, militant, vandale ? 

http://www.lemonde.fr/culture/article/2017/10/16/l-artiste-russe-pavlenski-arrete-a-paris-apres-avoir-mis-le-feu-a-la-banque-de-france_5201602_3246.html



dimanche 15 octobre 2017

semaine 6


ÇA c'est du pinceau !

Fabienne VERDIER

de la calligraphie chinoise à l'expressionnisme abstrait…



"Après des études à l’Ecole Supérieure des Beaux Arts de Toulouse et un apprentissage de presque dix ans en Chine auprès de grands maîtres chinois (récit conté dans Passagère du Silence), Fabienne Verdier a développé une forme de peinture éminemment personnelle, intérieure et spirituelle. S’appuyant sur une technique ancestrale pour mieux s’en affranchir, Fabienne Verdier donne à voir une succession de flux inspirés. Sa peinture prolonge les expériences des peintres abstraits américains comme Tobey, Kline, Still, Pollock ou de Kooning et poursuit les travaux des artistes ayant exploré la ligne comme Matisse, Michaux ou Degottex (…). Sa contemplation, lors de son long séjour en Chine dans les années 1980, des hauts-plateaux permet à son monumental pinceau composé de 35 queues de cheval de transcrire les cours d’eau, les crêtes des hauts sommets, les craquèlements de l’écorce terrestre d’une nature foisonnante. Solidement positionnée à la verticale sur ses fonds horizontaux telluriques composés de couches et de sous couches, Fabienne Verdier nous transporte dans une gravitation universelle, liée aux multiples dimensions de l’espace, qui prend corps à l’intérieur de son encre même."
in http://jeannebucherjaeger.com/fr/artist/verdier-fabienne/

lundi 9 octobre 2017

semaine 5

Parce que :

Parce que :
la vie c'est pas du gâteau,
bientôt il ne fera pas beau,
on n'est pas des zozos ;

faut rigoler.

Aujourd'hui donc un Breaking News rigolo, voire drôle, éventuellement même amusant. 






Pierrick Sorin et Jean-Loup, son frère imaginaire......






mercredi 4 octobre 2017

semaine 4

T'es où Liu ???



Liu Bolin se planque. Il amuse, intrigue, surprend, avec ses tous de passe-passe à la Méliès. 

Mais ces performances physiques et picturales ne sont-ils que des tours de force visant à impressionner le public ? Est-ce que ça dit quelque chose, au fond ? Et qu'est-ce qui, dans son travail, "fait oeuvre" ... ?




En savoir plus ? ICI !

lundi 25 septembre 2017

semaine 3




Qui connaît l'ICI ?



L'ICI ou Institut des Cultures d'Islam est un lieu situé en plein quartier Château rouge, espace de création, de débats et de recherches, l’ICI est un lieu de production intellectuelle, de dialogue et d’échanges sur les expressions culturelles, artistiques, recherches intellectuelles et  pratiques culturelles,  sociales, religieuses… dans le monde musulman ou dans des espaces où les cultures d’Islam sont présentes.

L'exposition actuelle : Lettres ouvertes, de la calligraphie au street art explore les dimensions calligraphiques dans les arts actuels à travers une exposition et de nombreux événements : arts de la scène, projections, conférences, débats…




« Écrire et dessiner sont identiques en leur fond » Paul Klee

Où comment le geste graphique lié à l'écrit peut prendre son envol, passer du papier aux murs jusqu'à envahir sol et plafond, se jouer de la lumière, s'animer entre vidéo et performance, devenir une forme graphique autonome qui questionne la place de l'écrit dans un autre rapport à ses supports d'expression.

mardi 19 septembre 2017

semaine 2




JR à la frontière



L’artiste de rue JR a encore frappé. Son dernier photomontage représente un enfant qui regarde avec étonnement le mur qui se construit entre les États-Unis et le Mexique.
Un bébé touchant du bout des doigts, intrigué, la frontière que Donald Trump veut faire construire entre le Mexique et les États-Unis. Le trompe-l’œil, un photomontage en noir et blanc, est saisissant. XXL, à la hauteur des polémiques que la promesse de campagne du président américain a soulevées.

dimanche 10 septembre 2017

semaine 1



HUMAN FLOW, Ai Wei Wei


Ai Wei Wei est un artiste chinois dont l'oeuvre prend des formes multiples : il est en mouvement permanent. Mais ce qui est constant, c'est son intérêt pour l'humain

Il s'intéresse en particulier à la fragilité, la vulnérabilité de l'individu dans la masse. Il dénonce l'oppression contre les plus faibles, quitte à se mettre en grande difficulté avec les autorités chinoises. Artiste engagé (au sens fort du terme !) Ai Wei Wei a été emprisonné et privé de son passeport pour avoir critiqué la dictature. Ses oeuvres ont été interdites, censurées, ses blogs fermés. Mais ça n'arrête pas Ai. Inlassablement, férocement, il crée ; sans complaisance mais avec une immense humanité. 

Et puis il est parfois très marrant. 

Mais pas sur ce coup-là ! Car ici, il réalise un documentaire sur les populations qui migrent. "Human Flow" n'est pas encore sorti en France, mais en voici la bande-annonce :

 

Lorsqu'il présente son film, il explique qu'on parle habituellement de "crise des réfugiés" mais, dit-il, c'est une erreur : il faudrait parler de "crise de l'humanité". 

Écoutons-le ici :





Et à part ça ?

Ci-dessous un aperçu d'Ai Wei Wei dans ses oeuvres : 


petite leçon de perspective...
Ai Wei Wei n'est pas très sage, comme garçon
En plus il casse des vases traditionnels chinois...
... ou il les customise.
Il joue avec tonnes de fausses graines en céramique et les gens se vautrent dedans...
Et puis Ai adore le vélo.